L’Agef décline sa stratégie 2020

Démocratiser la réflexion sur les sujets RH. C’est l’un des objectifs premiers de l’Association nationale des gestionnaires et formateurs des ressources humaines (AGEF), qui renforce son identité auprès des entreprises. Une nouvelle vision, une nouvelle gouvernance pour ce regroupement de praticiens RH et dirigeants d’entreprise.

«Le nouveau bureau a pour ambition de multiplier les partenariats avec les différentes parties prenantes», indique Zakaria Rbii, président de l’Agef et vice-président RH de Centrale Danone. Trois partenariats avec des associations sont d’ores et déjà signés.

Il s’agit de la GIZ (Coopération internationale allemande) pour promouvoir la diversité, Bébé du Maroc pour améliorer la parentalité en entreprise, et L’Heure Joyeuse auprès de qui l’Agef va entreprendre des actions d’insertion des jeunes en difficulté. «Nous sommes également en train de développer des partenariats avec des écoles supérieures. Nous voulons mettre en place des masters et MBA spécifiques à la fonction RH et qui seront co-brandés avec l’Agef», souligne Zakaria Rbii.

Par ailleurs, l’association prévoit la création d’un comité scientifique de réflexion «think tank». Cinq rendez-vous sont programmés pour 2018, dont les thématiques sont: la diversité, le code du travail, dialogue social et emploi, la digitalisation RH, et la rémunération et fiscalité des salaires. «Ces think tanks seront animés par des experts et des membres de l’Agef.

A la fin de l’année, nous publierons un livre blanc qui regroupera l’ensemble des idées et recommandations retenues des cinq thématiques», précise le président de l’Agef. Cinq autres sont prévus pour 2019 avec de nouvelles perspectives telles que la santé et le bien-être au travail, les métiers verts, les droits de l’homme en entreprise….

L’association organisera également un colloque international, prévu les 4 et 5 mai prochain, avec un sujet central: Afrique. «Nous voulons mettre en place des rendez-vous de qualité, et pour cela nous réduisons le nombre de rencontres à 6 par an», explique Amine Oulahyane, vice-président de l’Agef et DRH régional (Afrique centrale et de l’Ouest) d’Atlas Copco. Au programme, trois tables rondes animées par des praticiens RH et 3 Ted@agef.

A l’image des rencontres internationales TEDx, l’Agef lance elle aussi les «Ted@agef». Il s’agit d’un grand show des idées où l’association invite des sommités pour venir partager leur parcours et leurs expériences. Le premier rendez-vous a eu lieu en octobre dernier avec Jaâfar Heikel, professeur de médecine préventive et expert en management sanitaire. Pour 2018, l’association prévoit d’inviter, entres autres, des influenceurs de renommée internationale.

Depuis sa création, l’Agef a œuvré pour la promotion de la fonction RH. Aujourd’hui, elle est la plus grande communauté de RH du pays. Son réseau national est déployé dans les plus grandes villes, à savoir: Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Agadir et Oujda.

Elle se distingue aussi par une importante présence à l’international. Elle fait partie de l’organe de gouvernance de la World federation of people management association (WFPA), de la Fédération méditerranéenne des ressources humaines (FMRH), ainsi que de la Confédération africaine des RH (CARH) et bien d’autres.

Source : L’Agef décline sa stratégie 2020 | L’Economiste

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*