Les « HappyTech », ces startups qui s’attaquent au mal-être au travail

Une quinzaine de startups unissent leurs forces au sein du label Happy Tech, qui vise à fédérer et à promouvoir les innovations pour lutter contre le mal-être au travail, cause de nombreux burn-out et dépressions. Un enjeu sociétal et économique majeur, puisque le mal-être en entreprise coûte 12.600 euros par an et par salarié au secteur privé.

Source : Les « HappyTech », ces startups qui s’attaquent au mal-être au travail

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*